BUCCI Industries France : un nouvel espace et une organisation renforcée pour accompagner l’activité “Nouveaux développements”


Cluses, le 15 octobre 2020.

Le spécialiste des Périphériques Machines BUCCI Industries France annonce la forte croissance de son activité dédiée à l’étude et à la réalisation d’applications spéciales. Pour accompagner ce développement, l’organisation a été renforcée. Les équipes du Bureau d’Etudes et du département R&D viennent d’emménager dans une extension de 450 m2 du bâtiment principal. Un véritable succès pour ces activités lancées en 2006.

De plus en plus sollicité, le Bureau d’Etudes développe principalement des périphériques pour le secteur du décolletage. Il intervient également dans d’autres domaines tels que l’assemblage, la robotique (chargement, déchargement, usinage composite…). Précisons que BUCCI Industries France est la seule filiale du Groupe italien BUCCI Industries, à disposer d’un Bureau d’Etudes dédié aux développements spéciaux. Les principaux clients sont basés en France, mais l’équipe répond aussi aux sollicitations de la maison mère et des filiales situées au Benelux, en Suisse et aux États-Unis.

Comme l’explique Cyprien Bichet, responsable du Bureau d’Etudes depuis plusieurs années : « la demande fait généralement suite à une visite chez un client. Ce dernier soulève un problème ou alors nos équipes détectent un besoin latent. Nous travaillons ensuite au développement d’une solution et la proposons à notre client. »

Il ajoute : « La stratégie consiste à industrialiser les machines que nous avons conçues et fabriquées et pour lesquelles nous avons des demandes récurrentes. Il s’agit, par exemple, du débarreur (système automatique de déchargement de barres après usinage) ou du portique d’aide au chargement. En parallèle, nous développons des solutions dont nous sommes convaincus qu’elles apporteront de la valeur ajoutée à nos clients. Citons, par exemple, la fabrication d’un embarreur équipé d’une fonction débarreur. Enfin, nous conservons une activité adaptation/demande spéciale (ex : profilés spéciaux, machines spéciales). »

L’activité R&D, gérée par Michel Rémy, est dédiée aux projets à long terme, comme par exemple le banc de contrôle de rectitude des barres ou encore le système « embarreur intelligent », développés en collaboration avec le Cetim-Ctdec. Le service R&D mène aussi une large réflexion sur l’apport possible des périphériques machines à l’industrie 4.0.

Pour la division « Santé » de BUCCI Industries France, le service R&D travaille notamment sur la réduction de l’impact écologique des suremballages de médicaments et de leur regroupement (remplacement d’un clip plastique par un clip végétal, développé en collaboration avec une entreprise française).

Le service R&D est composé de 4 personnes, le Bureau d’Etudes dispose d’une équipe de 7 personnes -mécaniciens automaticiens et monteur-. Au niveau équipement, plusieurs postes de CAO/simulation, logiciels d’automatisme, FAO et système de pilotage de robots. Le chiffre d’affaires annuel du bureau d’études représente environ 1 million d’euros (pré-Covid). Les premiers débarreurs ont été vendus à la maison mère en avril 2018.

Parmi les dernières réalisations du Bureau d’Etudes, citons une collaboration concernant une machine de fabrication française de masques FFP2, un débarreur pour tubes, un robot d’usinage de matériau tendre (composite), l’alimentation de machines hors décolletage telles que machine de rectification, presse adiabatique ou encore cisaille.

Téléchargements

Cliquez sur Image HD puis clic droit « Enregistrer sous ». Pour l’image en BD, clic droit sur l’image du haut.

Document Word