Aerem utilise hyperMILL pour ses usinages aéronautiques


Des pièces de plus en plus complexes et des gains en temps de programmation.

 

Fournisseur de rang 1 pour Airbus, la Société Coopérative et Participative (SCOP) Aerem, créée fin 1985 à Colomiers (31), est spécialisée dans l’ingénierie et la fabrication de solutions sur-mesure complètes à dominante mécanique pour l’industrie aéronautique, spatiale et pharmaceutique. Son utilisation de la FAO hyperMILL depuis 2011, pour ses usinages de précision du 3 au 5 axes simultanés, lui permet d’aller beaucoup plus loin dans la complexité des pièces à concevoir et produire.

Constitué de sept salariés issus d’Alcatel Espace, le noyau initial à l’origine de la création d’Aerem souhaitait sortir du schéma classique de la sous-traitance aéronautique avec le développement d’une activité de constructeur d’équipements industriels. Ils créent un Bureau d’Etudes mécanique et, accompagnés par Alcatel Espace, récupèrent des machines et débutent leur activité en tant que prestataire pour cette entreprise.

L’activité orientée spatiale au départ évolue rapidement vers l’aéronautique avec Airbus. Avec les études et réalisations d’outillages aéronautiques et de machines spéciales ainsi que l’atelier d’usinage, Aerem devient fournisseur de rangs 1 et 2 pour ce secteur. Dans les années 2000, l’entreprise compte 20 salariés. Elle s’installe dans de nouveaux locaux en 2005, s’équipe d’une solution ERP, obtient la certification ISO 9001, et lance une première vague d’investissements machines. Un deuxième plan de développement est mis en place en 2010, visant à doubler le chiffre d’affaires sous 5 ans : l’objectif est atteint avec un an d’avance.

Le choix d’hyperMILL pour les usinages en 5 axes continus

Parmi les investissements de ce deuxième plan, l’entreprise s’équipe de machines-outils DMG 5 axes positionnés. C’est alors que la FAO hyperMILL, développée par OPEN MIND, fait son entrée chez Aerem. Il était impératif de disposer d’une solution FAO pour la programmation des parcours d’usinage sur les machines en place et les machines à venir -5 axes continus- et également pour gérer le 4ème axe d’un tour fraiseur. L’opérateur recruté pour la FAO est un utilisateur hyperMILL convaincu.

Joël Bry, responsable, explique : « Avec hyperMILL, nous avons réduit les temps de programmation et les risques d’erreur. Nous gagnons en fiabilité, en qualité d’usinage et en technicité. Nous usinons des pièces que nous étions incapables de réaliser auparavant. Au fil des années, le Bureau d’Etudes conçoit des pièces de plus en plus complexes, nous usinons des pièces de plus en plus grandes avec, par exemple, beaucoup de balayages suivant forme 3D et de formes diverses. »

En 2015, Aerem enchaîne avec un troisième plan de développement ambitieux qui vise, là encore, à doubler le chiffre d’affaires d’ici 2020 (8 millions €) et à atteindre un effectif de 60 salariés avec notamment un projet de croissance externe dans le domaine de la chaudronnerie. L’entreprise obtient la certification EN 9100 fin 2015, l’objectif étant d’accéder à la pièce de vol satellite -actuellement en test avec Airbus Defense & Space-. Avec l’arrivée d’une nouvelle machine DMG en 5 axes continus de grosse capacité -DMU 95-, Aerem procède à une montée en compétence des opérateurs fraisage. Pour pallier au goulot d’étranglement qui s’est formé au niveau CFAO, Aerem investit dans une deuxième licence hyperMILL avec une licence flottante pour le 5 axes. Au bureau d’études, la conception est réalisée avec le système CAO Catia, la solution hyperCADS d’OPEN MIND est utilisée pour la CAO Méthodes. Toutes les machines –centres d’usinage et tour fraiseur- sont numérisées et pilotées par hyperMILL pour l’usinage de pièces complexes et pour les longs programmes.

Programmer rapidement tous les usinages du 3 axes au 5 axes continus

« Nous utilisons hyperMILL pour tous les usinages 3 axes, 5 axes positionnés et 5 axes continus. Deux fraiseurs ont tous été formés au départ puis tous les opérateurs CN. Avec les mêmes équipes, nous sommes allés chercher des pièces beaucoup plus complexes, comme les interfaces de levage avion » explique Joël Bry.

« hyperMILL est un très bon produit qui nous permet de programmer rapidement. Par rapport aux produits concurrents, nous avons beaucoup apprécié la convivialité de l’interface utilisateur. Sans oublier la compétence et la disponibilité des équipes d’OPEN MIND. Ils répondent toujours à nos sollicitations et en plus nous rendent visite régulièrement, ce qui est un luxe dont nous ne voulons plus nous passer. »

L’activité purement régionale d’Aerem s’est progressivement étendue à Bordeaux puis à Marseille, jusqu’à atteindre la Belgique et l’Espagne. L’entreprise, en concurrence avec les Bureaux d’Etudes qui font appel à la sous-traitance pour l’usinage, bénéficie d’une forte expertise dans ce domaine. Elle dispose d’un circuit de production court, d’une autonomie quant à la gestion des délais et d’une forte réactivité. Ses machines de grosse dimension pour les usinages complexes lui permettent de réaliser des pièces unitaires –prototypes- et aussi les fabrications en série susceptibles d’en découler. Afin d’augmenter la capacité de production, l’entreprise envisage de s’équiper de machines avec robot de chargement automatique pour produire en temps masqué ou la nuit. Sa démarche de diversification débutée en 2010 lui permet de répondre à de nouveaux marchés, notamment le spatial, la défense et le luxe.

Téléchargements

Cliquez sur Image HD puis clic droit “Enregistrer sous”. Pour l’image en BD, clic droit sur l’image du haut.

Document Word

Je suis un bloc de texte, cliquez sur le bouton \”éditer\” pour me modifier. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.