TSI évolue vers la maintenance industrielle « Full Service »


TSI évolue vers la maintenance industrielle « Full Service » – Des solutions sur-mesure de facility management intégré et d’amélioration continue des installations pour des délais fiables, gagner en réactivité, en flexibilité et maîtriser les coûts.

Montceau-les-Mines (71), le 26 juillet 2018. Acteur reconnu dans le secteur de la maintenance industrielle préventive et corrective, TSI développe son activité « Maintenance » avec un périmètre d’action désormais « Full Service ». TSI répond ainsi aux besoins des entreprises qui souhaitent se consacrer à leur cœur de métier et aussi maîtriser leur budget annuel de maintenance. TSI propose des solutions sur-mesure de facility management intégré et aussi des prestations dans le cadre d’un processus d’amélioration continue des installations industrielles. Le responsable maintenance d’un site industriel (EPI) basé en Bourgogne, faisant partie d’un groupe de renommée mondiale, témoigne.

Depuis une dizaine d’années, explique David Guerchon, Président de TSI, la tendance est d’externaliser la maintenance. Les entreprises souhaitent maîtriser les coûts liés à la maintenance de leurs installations industrielles, les prestations hors contrat étant soumises à l’approbation du client. Fort de son expérience de plus de trente ans en maintenance préventive et corrective dans différents secteurs industriels, d’une structure solide (80 personnes) et de la compétence de ses équipes dans de nombreux domaines, l’activité de TSI Division Maintenance, a en toute logique évolué vers la maintenance des sites de production en responsabilité totale.

Encadrées par un superviseur responsable de la maintenance, détaché sur le site du client, et en lien avec la direction du site et celle de TSI, les équipes sont composées selon les compétences nécessaires (mécanique, chaudronnerie, électromécanique, hydraulique, pneumatique, entre autres).

Depuis fin 2017, TSI est en charge de la maintenance Full Service d’un site industriel basé en Bourgogne, faisant partie de la Division EPI d’un groupe de renommée mondiale. L’activité est complexe car sur les trois chaînes de fabrication à flux continu se trouve un produit périssable capable de détériorer l’outil de production en cas d’arrêt de ligne. Le site fabrique des produits EPI, ce qui implique le zéro défaut et exporte dans le monde entier.

L’entreprise avait pris la décision d’externaliser la maintenance suite à plusieurs départs en retraite du personnel concerné. De plus, l’outil de production était vieillissant et le taux de disponibilité des machines ne correspondait pas aux attentes. Enfin, un arrêt de trois semaines d’une ligne complète a été le ‘coup de grâce’ (il a fallu, suite à cet arrêt, plus d’un an pour livrer toutes les commandes en retard).

Le Responsable Maintenance de cette entité a fait le choix de TSI, après consultation : « Notre métier est d’utiliser les machines pour produire, pas de les maintenir. TSI était l’entreprise la plus à même de répondre à notre cahier des charges, en termes de maintenance Full Service et de supervision. Bien entendu, TSI est certifiée MASE –Manuel d’Amélioration Sécurité des Entreprises- et ISO. Au-delà des compétences, nous avons fait le choix de la structure la plus importante, de surcroît bien placée au niveau du prix. »

Il ajoute : « Depuis que nous travaillons avec TSI, nous constatons beaucoup moins de grosses variations de production liées aux arrêts de chaîne et nous avons gagné en réactivité car les dépannages sont beaucoup plus rapides. De plus, les opérations de maintenance préventives étant programmées, nous sommes dorénavant capables de communiquer un délai fiable aux clients. Grâce au savoir-faire de TSI en ingénierie (bureaux d’études, travaux neufs), une remise en état sévère de notre ligne de production a été effectuée, TSI ayant refait les principaux guidages de cette ligne. Enfin, la taille de structure importante de TSI nous a permis de gagner en flexibilité. Au lieu des trois personnes présentes en permanence (en plus du superviseur), treize personnes ont été mises à disposition lors du dernier arrêt annuel pour maintenance. Ce qui serait totalement impossible dans le cadre d’une gestion de la maintenance en interne.  Sans oublier, la maîtrise de notre budget car dans le cadre de l’amélioration continue, tout passe par des demandes d’achat.»

La prochaine étape ? La gestion par TSI de la maintenance via un logiciel de GMAO qu’il leur appartiendra de déployer, notamment pour le suivi des stocks et les opérations liées à la maintenance préventive pour toutes les machines. A ce jour, tout est réalisé sur Excel, à savoir la planification de la maintenance préventive, la gestion du stock de sécurité (pièces de rechange), l’analyse des machines critiques, le suivi des plans d’action pour améliorer le taux de disponibilité des machines, le suivi des interventions de maintenance, le diagnostic des origines des pannes qui permettent de définir les axes d’amélioration et les plans d’action.

Téléchargements

Cliquez sur Image HD puis clic droit « Enregistrer sous ». Pour l’image en BD, clic droit sur l’image du haut.

Document Word